13 août 2012

Lois fascistes sur l’italianisation

 Dans le domaine scolaire : -          L’enseignement doit se faire en italien (RDL* du 22 Janvier 1925, loi n° 432, art. 272,) : Nell'anno scolastico 1924-25, anche nelle seconde classi di dette scuole si insegnerà in italiano. -           La connaissance de la langue italienne est obligatoire pour accéder aux classes supérieures:. (RDL du 7 Janvier1926, loi n° 71, art. 273): Nelle scuole elementari che non siano state... [Lire la suite]

09 mai 2012

Langues, sociétés et inégalités

Les sociétés, comme les langues ne sont pas aussi homogènes que l'on pourrait le croire. On parle par exemple de la “société italienne” et de la “langue italienne” sans tenir compte qu'en réalité la micro-société milanaise, romaine ou napolitaine (pour ne citez que ces exemples) ne partagent ni les mêmes valeurs socioculturelles, ni les mêmes les codes linguistiques. La langue italienne n'est pas la même sur tout le territoire, il existe une grande diversité linguistique (présence de variantes, de dialectes, de langues étrangères …). ... [Lire la suite]
28 mars 2012

Normalisation de la graphie et de la prononciation de la langue italienne

Pour ce qui est des premières normes linguistiques concernant l’alphabet, le lexique et la grammaire, il s’agissait surtout de normes prescriptives locales (de Florence) qui dictaient le comportement linguistique non pas des locuteurs mais surtout des écrivains et poètes. Nous subissons tous ce type de normalisation de la langue : « il faut dire ceci…. », « cet usage est incorrect… ». Ces prescriptions sont le plus souvent dictées par un ensemble d’institutions (comme des académies littéraires par exemple) ou... [Lire la suite]