21 avril 2012

Le dialecte s'invite au cinéma

Pourquoi certains films italiens sont-ils extrêmement difficiles à doubler ou à sous-titrer? Pourquoi certains grands acteurs comme Alberto Sordi, Tòtò, Anna Magnani, Franco Citti, Massimo Troisi ou Ninetto Davoli nous sont-ils presque inconnus alors qu'ils ont contribué à la créativité et à la gloire du cinéma italien ? L'une des principale raison est parce qu'ils jouent tous dans leur dialecte natal. Cette utilisation du dialecte dans le cinéma italien peut s'analyser de deux façons très distinctes.   1- L'effet... [Lire la suite]
Posté par sabei à 17:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 mars 2012

Concordances, résistances et enjeux sociolinguistiques et culturels de la traduction littéraire

               Selon Sartre, « l’écrivain est en situation dans son époque : chaque parole à des retentissements. Chaque silence aussi ». Ses mots sont des « pistolets chargés ». Son message a une signification précise et historique. Je crois que ce concept de la littérature engagée dans son époque s’applique tout à fait à Pasolini qui écrit sur un univers culturel et social déterminé, il s’y engage. En 1966 dans l’émission Cinéastes de notre... [Lire la suite]
30 mars 2012

la littérature pasolinienne et les enjeux sociolinguistiques de sa traduction

Les enjeux de la traduction d'une œuvre de Pasolini sont nombreux. En effet, l'auteur est à la fois poète et cinéaste (qui nous offre la description d'un monde dégradé et chaotique d’après-guerre et qui confère à l'image un rôle primordial), dialectologue (il va même jusqu'à créer des glossaires comme propre instrument de travail et qui serviront ensuite de répertoire pour ses lecteurs) et sociologue (Pasolini s’intéresse aux comportements et aux représentations humaines et en particulier concernant le milieu ouvrier et... [Lire la suite]
30 mars 2012

Les enjeux sociolinguistiques et culturels de la traduction littéraire, l'exemple de Pasolini

Qu’est-ce que le travail du traducteur de texte littéraire ? Quels obstacles rencontre-t-il ? Quels en sont les enjeux linguistiques et culturels? Tout d’abord, le traducteur littéraire ne traduit pas une langue par du mot à mot mais un message dans sa globalité et dans un co(n)texte donné. Traduire ce n’est pas non plus transcoder. C’est comprendre un message puis le transmettre à un lecteur étranger, construire un pont entre deux cultures, deux histoires, deux communautés linguistiques.  Ce qui rend la traduction... [Lire la suite]