Depuis le 9 décembre 2010 tous les étrangers extra-communautaires qui résident en Italie depuis au moins 5 ans et qui souhaitent obtenir un permis de séjour à longue durée doivent obligatoirement passer un test de langue.

Le test est de niveau A2 et comprend trois épreuves :

 

1- Compréhension orale (dialogues brefs et questions à choix multiple)

 

Exemples : Retranscription de l'enregistrement

 

A • Vorrei un caffè e un cornetto con la marmellata.

 

Il caffè macchiato?

 

Sì grazie, macchiato con latte freddo.

 

Subito.

 

 

B • Scusi signora, il treno regionale per Bergamo è già partito?

 

No, parte tra pochi minuti.

 

Devo fare subito il biglietto!

 

Vada allo sportello 5, vede, non c’è fila!

 

Questions : In quale luogo puoi ascoltare i testi? Scegli una delle tre proposte che ti diamo.

 

A. • In un bar • In un ristorante • In una mensa

 

B. • In una stazione degli autobus • In una stazione ferroviaria • In una stazione della metropolitana

 

 

2- Compréhension écrite (texte d'environ 10 à 15 lignes)

Exemple : Tutti in palestra

Vieni a conoscere la Palestra Gymnasium. La palestra è aperta anche d'estate. Se ti iscrivi ad un corso entro il mese di giugno, ti regaliamo la borsa, l'asciugamano e la maglietta della palestra.

 

L'abbonamento costa 37 euro al mese. Puoi scegliere tra quattro diversi tipi di corsi: corpo libero, aerobica, danza moderna, ginnastica dolce.

 

Vicino alla palestra c'è un grande parcheggio. Dentro la palestra puoi trovare un bar e un ristorante. Per avere informazioni telefona tutti i giorni dalle 9:00 alle 21:00. Siamo chiusi la domenica.

 

Questions :

1. La palestra Gymnasium è aperta

 

A) durante tutto l'anno

 

B) solo nei mesi estivi

 

C) solo nel mese di giugno

 

 

2. C'è un regalo per le persone che si iscrivono alla palestra

 

A) prima dell’ inizio dei corsi

 

B) prima del 30 giugno

 

C) il primo di giugno

 

 

3. Nella palestra è possibile anche

 

A) fermarsi a mangiare

 

B) nuotare in piscina

 

C) comprare articoli sportivi

 

 

4. Le persone che vogliono avere informazioni possono telefonare

 

A) la domenica mattina

 

B) dal lunedì al venerdì

 

C) dal lunedì al sabato



3- Production écrite

Exemple : Scrivi una cartolina ad un tuo amico italiano per invitarlo per le vacanze. Devi scrivere l’indirizzo ed un messaggio di almeno 15 parole (écris une carte postale à un ami pour l'inviter pour les vacances. Écris l’adresse et le message, environ 15 lignes)





Il n'existe aucune épreuve concernant la production orale. Cela reste très dommage étant donné que la communication orale fait partie de la vie quotidienne de chacun d'entre nous.

Mais ce que je souhaite soulever à travers ce test d'italien ce n'est pas seulement l'incohérence de l'absence de l'épreuve orale mais surtout l'incohérence qui existe entre le niveau de langue demandé (niveau A2, donc niveau élémentaire) par rapport au niveau de langue demandé pour comprendre les démarches administratives afin de s'inscrire au test.

En effet, les passages concernant l'inscription (qui s’effectuent online à cette adresse : https://nullaostalavoro.interno.it/Ministero/index2.jsp sont labyrinthiques. Le niveau de langue est celui d'un natif. Il ne s'agit pas seulement de compléter une fiche avec nom, prénom, adresse etc. mais de maîtriser à la fois l’instrument informatique (le site est très complexe, il existe une multitude de liens) et la langue bureaucratique italienne (inaccessible à un niveau A2). Après l'inscription le candidat reçoit une lettre officielle émanant de la Préfecture (elle aussi écrite dans une langue bureaucratique) et qui lui indique les dates et horaires des examens.

Si le candidat parvient à s'inscrire seul, on peut donc supposer que le test est totalement dérisoire étant donné le décalage linguistique entre l'inscription et les épreuves de langues. Si en revanche il n'y parvient pas cela ne signifie pas qu'il ne peut pas passer le test mais que de toute façon il sera incapable se survivre linguistiquement dans une société aussi bureaucratique que celle italienne. Puisque les candidats ont déjà résidé au moins 5 ans en Italie on suppose que beaucoup d'entre eux se sont déjà confrontés à l’administration italienne, qu'ils ont déjà compléter des formulaires, qu'ils ont déjà demandé leur carte sanitaire (équivalent de la carte vitale en France). Le test est alors pure formalité.

En revanche s'ils ont bénéficié d'une aide linguistique de la part d'associations ou de médiateurs linguistiques, l'accès à l'inscription leur est impossible. Quelqu'un d'autre doit le faire à leur place. Le test leur sert de certificat mais si leur apprentissage ne se poursuit pas il leurs sera très difficile comprendre les mécanismes linguistiques et culturels de la société italienne.

Je ne remets pas totalement en doute le test, mais je demande à ce qu'il ne soit pas une fin en soit. Il me semble essentiel qu'il fasse partie d'un processus d'apprentissage et qu'il ne soit pas envisagé comme un simple certificat qui donne l'illusion que les portes s'ouvrent enfin. L'échec ou la réussite au test ne doit pas nous empêcher de remettre en question les compétences linguistiques de chaque candidat. Le niveau A2 n'est pas suffisant, surtout lorsque l'examen ne comprend pas d'épreuve de production orale. La société italienne demande aux étrangers d'avoir un niveau nettement supérieur ; à la fois d'un point de vue linguistique (langue standard, langue bureaucratique, dialectes, variétés etc.) et d'un point de vue socioculturel (institutions administratives, demande de formulaires, comprendre des appels d'offres, s'inscrire à l'université, s'abonner à un magasine, comprendre un contrat etc.). Comment fait-on avec un niveau A2 qui ne nous permet pas de nous projeter dans la réalité sociale italienne ?